Blogue

Ambassadeur du coeur : Joane Grenier - greffée du coeur

« Le travail acharné du Dr Charbonneau et son équipe, le soutien de mes proches et une force que j’ai en dedans m’ont permis de basculer du bon côté de la chance. J’ai reçu des soins exceptionnels et aujourd’hui c’est à mon tour de redonner à l’IUCPQ. »

Johanne Grenier, 51 ans, de St-Aubert, opératrice chez Ressort Liberté à Montmagny, 3 enfants et 4 petits-enfants passionnée de cuisine et greffée cardiaque

Lire la suite

Ambassadeur du coeur : Maxime Roussy - greffé cardiaque

« Je me souviendrai toute ma vie du jour où on m’a annoncé qu’un cœur était arrivé pour moi. Émotions grandioses pour toute la famille : joie, angoisse, fébrilité et soulagement en même temps! Mes parents, mes frères et moi remercions le Dr Charbonneau tous les jours. Il m’a sauvé la vie avec l’aide de toute son équipe à l’IUCPQ. »

Maxime Roussy, 18 ans, greffé cardiaque, aîné d’une famille de 3 garçons, passionné de dessin et de jeux vidéo.

Lire la suite

Ambassadeur du coeur : André Leblanc - greffé cardiaque


Pour nous, vous êtes une formidable équipe de gens plein d’empathie envers leurs patients et familles, travaillant aux meilleurs d’eux-mêmes pour soulager et redonner une seconde chance à des patients jadis condamnés.Donnez généreusement à la Fondation pour sauver d’autres vies! »

André Leblanc, 58 ans, de Jonquière, opérateur chez Rio Tinto Alcan, marié et père de 2 enfants de 25 et 27 ans, passionné de vélo de route, de bleuets et de jardinage et greffé cardiaque depuis novembre 2016 

Lire la suite

Ambassadeur du coeur : Pierre Gagnon - malformation cardiaque et anévrysme au coeur

« Depuis ma 1re visite à l’IUCPQ en 2010, je me sens pris en charge et en confiance. Je me considère privilégié de pouvoir compter sur une institution de ce calibre chez nous. Depuis mon opération en janvier 2017, je m’efforce de miser sur les choses qui me tiennent à cœur comme la sensibilisation à l’importance d’être actif pour pouvoir avoir une vie saine et remplie.  »

Pierre Gagnon, 48 ans, ingénieur, sportif invétéré et papa de deux filles de 13 et 9 ans.

Lire la suite

Témoignage de M. Gilles Leblanc qui a subi un triple pontage à coeur ouvert en 2011

En 2011, j’apprends que je dois me faire opérer d’urgence au cœur sinon mes chances de survie au courant de l’année suivante sont minces, je suis figé. Le choc est tel que je n’arrive pas à savoir si la décision à prendre allait être la bonne. On ne choisit pas de se faire opérer à cœur ouvert comme on choisit une bonne bouteille de vin au restaurant. Bien que le taux de réussite de cette chirurgie soit très élevé, il y a tout de même certains risques associés à l’opération.

Lire la suite

Un accueil et des soins qui font la différence…..Témoignage de Marylène Sacy Reeves

                                                                                           

 

Un jeudi du mois de novembre 2013, je consulte mon médecin de famille pour une sinusite. Ce dernier m’envoie passer une radiographie des sinus et des poumons, pour un simple examen de routine. Le lendemain en fin de journée, je reçois un appel de mon médecin qui m’annonce que j’ai un cancer du poumon et qu’il transfère mon dossier immédiatement à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec. Je suis anéantie, j’ai un blackout. Ce n’est pas possible, je suis en pleine forme, je suis active,  je nage tous les matins et je marche 1 heure à tous les jours!

 

Lire la suite

Témoignage d'Hélène Lamarche, l'Institut m'a donné une deuxième vie !

 

En 2004, le Dr Jocelyn Grégoire, chirurgien thoracique, me retire un hémangiome, une tumeur bénigne, situé entre les côtes. Je suis en pleine forme jusqu’à l’automne 2013, où une simple grippe apparaît et ne veut plus guérir. Le 8 novembre 2013, le couperet tombe : j’ai un cancer du poumon. La tumeur est située sur le lobe de mon poumon gauche, ce dernier a dû être retiré par le Dr Grégoire. Je fais ensuite des séances de chimiothérapie qui s’échelonnent sur une douzaine de semaines. Durant mon traitement, je dis au Dr Grégoire : « Guérissez-moi et je ferai une collecte de fonds pour l’Institut ». 

 

Lire la suite

Je suis rendu au plus beau de l'histoire, René Munger

Lorsque j'ai été admis à l'IUCPQ-UL en 2009, j’étais affaibli et en détresse respiratoire. Mon emphysème était rendu à un stade sévère. Toutes les options ont été envisagées, même la greffe de poumon. Dr François Maltais, pneumologue, m’a informé qu’une nouvelle technologie était sur le point d’être disponible pour un essai clinique, que je devais patienter quelques mois.

En 2015, j’ai réussi à parcourir 50 km dans le cadre du Cyclo-Défi de Québec!

Lire la suite
« Précédent | 1 | 2 | 3 | 4 |